Quand faire un bilan de compétences ?

Quand faire un bilan de compétences?

Un bilan de compétence peut se faire à tout moment d’une carrière professionnelle en général à l’initiative du bénéficiaire mais aussi à l’occasion d’un besoin entendu avec l’employeur. L’employeur peut en effet être à l’origine d’une proposition de bilan de compétences mis en place dans le cadre de ses pratiques d’évolution de carrière et de développement des compétences.

Vu du bénéficiaire

Le besoin d’un bilan de compétence arrive au moment où l’on se pose des questions sur sa carrière, où l’on pense à se reconvertir ou tout simplement par envie/besoin de prendre du recul.

Vu de l’employeur

Cette initiative arrive souvent au moment où un collaborateur se trouve dans une phase clef de son évolution professionnelle et que le besoin d’établir un bilan objectif de ses compétences et aspirations se fait sentir afin de se doter d’un projet professionnel à mettre en place au sein de l’entreprise.

Le besoin de faire un point dans sa carrière

Que l’initiative soit personnelle, celle de l’employeur ou les deux, c’est le besoin de faire un point de carrière qui déclenche la mise en œuvre d’un bilan de compétence. Voici les phases ou les moments dans lesquels nous avons observé ce besoin de faire un point.

  • autour des 38 ans, c’est-à-dire après environ 10 à 15 ans d’expérience pour valider de nouveaux choix de carrière et parfois de formation qui seront décisifs pour la suite ;
  • autour des 42 ans, c’est-à-dire après 15 à 20 ans d’expérience, au moment où des opportunités et des envies nouvelles se font sentir : montée en responsabilité importante, reconversion professionnelle, changement de cap vers un nouveau métier ou un nouveau secteur ;
  • autour des 50 ans, au moment où les besoins de la vie personnelle et familiale sont différentes, où les priorités personnelles ont évoluées et où l’on souhaite parfois anticiper sur la gestion de se dernière partie de carrière.

Bien entendu, les périodes de transition professionnelle ou de recherche d’emploi sont également le moment idéal pour rebattre les cartes, réfléchir avec pragmatisme et faire des choix en étant accompagné par un professionnel de la transition professionnelle.

Certains événements sont des déclencheurs de bilan professionnel :

  • le sentiment de stagnation voire d’ennui professionnel, d’avoir fait le tour de vos missions
  • une motivation à la baisse qui devient régulière
  • un poste qui ne vous convient pas ou plus
  • une mission en décalage avec votre personnalité
  • une aspiration professionnelle vers autre chose (promotion, autre métier, autre secteur, spécialisation, changement de périmètre…)
  • le sentiment d’être sous employé, de na pas utiliser tous vos potentiels
  • des interrogations sur votre avenir professionnel
  • un manque d’épanouissement
  • une mésentente professionnelle

Les évènements de la vie personnelle sont également des déclencheurs : union, séparation, arrivée d’un nouvel enfant, départ des enfants (études, vie professionnelle), nouveau projet de vie, divorce, décès, maladie…

Dans tous les cas, job&mobilité a mis en place un bilan de compétences renforcé avec la possibilité d’aller encore plus loin dans l’accompagnement : trouver un travail et réussir sa période d’essai !

Quel que soit le moment où il est effectué, le bilan de compétence est l’occasion d’envisager un changement de façon sécurisée, objective, sereine et de prendre sa trajectoire professionnelle en main avec l’aide d’un professionnel expérimenté dans ce qu’est la vie opérationnelle de l’entreprise.