Combien coûte un bilan de compétences ?

Combien coute un bilan de compétences ?

Combien coute un bilan de compétences ?  Le bilan de compétences est accessible à toute personne active quelle que soit sa situation professionnelle en CDD, CDI, intérim ou inscrit au Pôle Emploi. Les fonctionnaires et agents publics peuvent également bénéficier de ces bilans en fonction des dispositifs spécifiques mis en place au sein de leurs organismes. D’ailleurs, un bilan de compétences est un investissement qui peut être financé par plusieurs sources que nous développerons plus bas. Il peut être pris en charge par l’employeur (l’entreprise) en fonction du projet défini, par le salarié lui-même, ou bien par différentes aides. Les possibilités de financement sont donc diverses en fonction de la démarche et de la situation des salariés, de leurs métiers et de leur situation professionnelle.

Combien coute un bilan de compétences ?

Le coût d’un bilan de compétences dépend de nombreux critères :

  • Le tarif fixé par l’organisme de formation ou de conseil en évolution professionnelle
  • La région dans laquelle on se trouve
  • La situation professionnelle et le contenu de la prestation.

Les prix d’un bilan de compétences sont libres et non réglementés. Chaque prestataire peut donc choisir le prix qu’il applique. Les organismes de formation, d’accompagnement professionnel ou de conseil de carrière facturent entre 1 500 et 3 000 euros HT.

Attention : si le prix est un élément important lors du choix du prestataire, il ne détermine pas la qualité de la prestation et de l’accompagnement conféré par l’organisme, ni de celle du travail effectué

combien coute un bilan de competences

Comment financer un bilan de compétences en 2022 ? 

Vous savez à présent combien coute un bilan de compétences. Désormais, la question du financement du bilan de compétences est essentielle.  Plusieurs sources complémentaires les unes des autres s’offrent à vous :

  • Votre employeur (votre entreprise) dans le cadre de ses politiques de développement des compétences ;
  • Votre CPF (Compte Personnel de Formation) que vous pouvez mobiliser en étant salarié ou au Pôle Emploi. La somme dont vous disposez pour avoir accès à la formation a été cumulée durant toute votre carrière, selon vos années de travail. Prenez garde cependant aux arnaques en ligne concernant le Compte Personnel de Formation (CPF) et ne donnez jamais vos accès à votre espace personnel en ligne.  
  • Votre Pôle emploi. Les demandeurs d’emploi sont bénéficiaires de l’AIF (Aide Individuelle à la Formation) ;
  • Vous-même – en tant que bénéficiaire – si vous ne pouvez mobiliser ces moyens ou s’ils sont insuffisants pour couvrir le cout du bilan de compétences

Vous trouverez de nombreux renseignements sur ce site.

Comment faire un bilan de compétences gratuit ? 

Le prix de votre bilan de compétence peut être nul si, grâce à tous les dispositifs et organismes des cités plus haut, vous réussissez à financer entièrement votre projet de bilan de compétences ainsi que votre accompagnement. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un financement total ! À vous d’effectuer les démarches auprès des organismes de financement pour devenir bénéficiaire des différentes aides proposées. 

Qui prend en charge le bilan de compétences ? 

prix bilan competences

Salarié en CDI, qui paye le bilan de compétences ? 

Deux options s’offrent à vous pour votre financement.

  1. Votre démarche s’inscrit d’un commun accord avec votre employeur dans le cadre de la politique de développement des compétences en entreprise. Dans ce cadre, votre employeur peut prendre en tout ou partie le financement de votre bilan de compétences. Dans ce cas, la prestation est validée dans le cadre d’un contrat tripartite entre vous, votre employeur et l’organisme job&mobilité par exemple. 
  2. Vous ne souhaitez pas associer votre employeur à votre démarche. Vous allez alors mobiliser votre Compte Personnel de Formation (CPF) et payer le prix de votre bilan de compétences vous-même pour tout ou partie.

Vous avez tout à fait le droit de financer le coût de votre bilan de compétences en utilisant votre Compte Personnel de Formation (CPF) sans en avertir votre entreprise. 

Avec job&mobilité, vous avez la possibilité d’effectuer votre bilan sans autorisation d’absence, ni congé dans votre travail, puisque notre dispositif mix distanciel, physique et digital (en ligne) vous assure une discrétion absolue vis-à-vis de votre entreprise. La confidentialité des informations échangées et du résultat du bilan est garantie par la loi et l’éthique professionnelle de job&mobilité. 

Au-delà du bilan de compétences, job&mobilité vous accompagne et vous guide pour imaginer comment passer à l’action et transformer cet investissement en un nouveau job dans votre entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise dans le cadre de nos bilans d’orientation de carrière (inplacement) et de nos accompagnements en outplacement individuel.  Un consultant vous est dédié pendant toute la durée de votre bilan de compétence. 

Dans ce cadre, nous vous proposons des compléments au bilan de compétences en ligne dans la continuité des démarches que vous aurez déjà effectuées avec nous pour transformer l’essai de façon durable ! Toujours accompagné d’un consultant professionnel compris dans le prix de la prestation. 

Salarié en CDD, qui paye la prestation ?

Vous bénéficiez exactement des mêmes dispositions que les salariés en CDI !

Demandeur d’emploi au Pôle Emploi, qui paye ?

Si vous êtes bénéficiaire du Pôle Emploi, vous pouvez obtenir une prise en charge dans le cadre d’un PPRE (Projet Personnalisé de Retour à l’Emploi (PPRE)). Cela est valable pour tous les centres et pour tous les demandeurs d’emploi. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle Emploi pour connaître les possibilités de financement de votre bilan de compétences.

Vous avez toujours la possibilité de mobiliser votre CPF et de financer votre bilan de compétences. Que ce soit une partie du prix ou l’ensemble du coût de la prestation. 

Vous savez désormais combien coute un bilan de compétences et quels sont les différents moyens et aides pour le financer. Il ne vous manque plus qu’à choisir le prestataire ! Et si vous choisissiez job mobilité ?