Un jeu dangereux que nous déconseillons fortement – « Cours après moi, fantôme ! »

Le marché de l’emploi est fait d’offre et de demande : la rareté du profil fait le succès du postulant, la cohérence du projet et ses qualités propres le distinguent. Nous rencontrons -malheureusement- des recruteurs/entreprises fantômes. Voilà qu’apparaissent les candidats fantômes !

Il arrive régulièrement que l’entreprise ou un recruteur ne donne pas de nouvelles après un entretien…

Cette mauvaise habitude a de fâcheuses conséquences :

  • Elle nuit à l’image de l’entreprise, le candidat en parlera autour de lui, le capital confiance est réduit
  • Elle nuit au candidat à l’espoir que cet entretien à fait naître et a sa confiance dans sa démarche
  • Elle prive le candidat de l’occasion d’apprendre, de s’améliorer

Depuis quelques temps, des DRH, chasseurs de tête et recruteurs nous disent que cette mauvaise habitude s’immisce chez les candidats…

Erreur ! Cette pratique a également de fâcheuses conséquences :

  • Elle nuit à la réputation du candidat qui peut être classé en indésirable par le recruteur
  • Elle nuit globalement à l’efficacité des processus de recrutement
  • Elle nuit à un candidat plus sérieux qui passe à côté de son job de rêve

Chez job&mobilité nous plaçons les valeurs de sincérité, engagement, entraide et respect au cœur de nos accompagnements. Ce type de pratique n’a pas sa place dans ce cadre.

Et, vous, qu’en pensez-vous ? Un avis, une réaction ?

Rendez-vous sur https://www.linkedin.com/company/jobmobilite