grande démission france

La grande démission en France ?

Depuis un certain temps, nous entendons parler du phénomène « Great Resignation » aux Etats-Unis d’Amérique. Quel constat parallèle pouvons-nous faire en France ? Qu’est ce que nous observons chez job&mobilité ? Nous vous livrons le constat partagé de nos consultants !

Sa réalité en France est loin d’être comparable en ampleur à celle des États-Unis

Plusieurs raisons à cela et notamment les spécificités structurelles d’un marché de l’emploi à la fois moins flexible et plus protecteur en France. Les délais de recrutement, de préavis, de période d’essai et de licenciement ou rupture conventionnelle sont plus long en France, l’accès à l’assurance chômage est un droit établi avec ce qu’il peut comporter de tendance à la procrastination d’un côté mais aussi de craintes pour l’avenir.

Au contraire, le marché américain bénéficie non seulement d’une croissance supérieure mais aussi de règles qui rendent la possibilité d’un changement concret plus immédiatement possible et donc une prise de risque plus limitée d’un côté et structurellement moins protectrice de l’autre.

 

Les facteurs déclenchants sont comparables

Quelques soit leur niveau, leur ancienneté, leur statut, de moins en moins de collaborateurs hésitent à quitter leur poste et leur entreprise. La pandémie a permis de réfléchir et a parfois renforcer le questionnement sur l’intérêt du travail, son sens, la relation managériale, le mode de collaboration désiré, l’adhésion aux valeurs…

L’enfermement puis le télétravail ont peut-être également ouvert la porte au fait de concrétiser de vielles envies, un job de rêve ou simplement quelque chose de nouveau !  L’équilibre de vie, la quête de donner du sens à son action venant plus ou moins précisément influencer le passage à l’acte.

 

Que se passe-t-il ?

Il paraît que la perte de sens, d’engagement et de croyance dans ce que l’entreprise propose soient à l’origine de ce mouvement de fond. C’est parfois vrai… mais pas toujours.

Un changement profond est en cours dans le rapport au travail et c’est cela qui fait que de nombreux salariés nous contactent pour engager une réflexion en profondeur sur leurs projets professionnels… Pas toujours avec l’idée d’avoir un impact sociétal ou de limiter l’impact carbone… mais simplement parce qu’ils ont envie de prendre leur destinée professionnelle en main et de s’engager dans un environnement professionnel et des missions qui les motivent réellement.

 

Tensions sur le marché de l’emploi

Le rapport de force s’équilibre et même s’inverse dans certains secteurs, ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais c’est désagréable de vivre ces changements… eu égard à l’énergie et aux coûts du recrutement. Surtout quand tout cela se manifeste par des comportements répréhensibles comme le ghosting.

 

Que faire avec job&mobilité ?

Nous vous proposons de transformer les promesses de marque employeur en réalité avec job&mobilité :

  • Sécuriser le parcours d’intégration des nouveaux arrivants grâce à notre accompagnement personnel et au retour que nous vous faisons sur l’expérience candidat et ce qui se passe bien et moins bien pour eux afin d’améliorer votre onboarding !
  • Renforcer l’attractivité de votre entreprise et votre marque employeur en proposant également des accompagnements inplacement / mobilité interne, bilans de compétences CPF/Qualiopi en co investissement.
  • Accompagner en outplacement la sortie de vos cadres jusqu’à la signature d’un nouveau contrat de façon responsable et avec un suivi de la mission pour savoir ce qu’il advient de votre investissement.

Il ne s’agit sans doute pas de campagnes marketing ou de promesses mais de choses plus simples, plus concrètes et vécues par chacun. Quel est l’impact d’un salarié heureux (même sortant ?), quel est l’impact d’un salarié malheureux ? À qui en parleront-ils et en quels termes ? Et comment simplement transformer le contrat de travail en un contrat de développement professionnel durable et épanouissant ?